Levée de l'état d'urgence en Algérie: réactions mitigées des partis

Aller en bas

Levée de l'état d'urgence en Algérie: réactions mitigées des partis

Message par Abdel_hak le Lun 7 Fév - 13:21

ALGER - Les partis politiques sont divisés sur la prochaine levée de l'état d'urgence en Algérie, annoncée par le président Abdelaziz Bouteflika, selon des communiqués diffusés samedi dans la presse.

M. Bouteflika a annoncé jeudi la levée de l'état d'urgence, en vigueur depuis 19 ans, "dans un très proche avenir", selon un communiqué du Conseil des ministres.

Le Front de libération nationale (FLN, nationaliste) a estimé que cette mesure était en "parfaite harmonie avec l'évolution de la société et la dynamique du peuple algérien qui aspire à davantage de progrès et de bien-être".

Le Rassemblement national démocratique (RND, libéral) du Premier ministre Ahmed Ouyahia a affirmé que cette décision attestait de la validité du "modèle démocratique pluraliste en vigueur dans notre pays".

Le Mouvement de la société pour la paix (MSP, islamiste) a également salué cette mesure, en estimant qu'"il s'agit d'un important pas en avant".

Le FLN, le RND et le MSP sont les trois composantes de l'"Alliance présidentielle", créée pour soutenir le programme de M. Bouteflika.

En revanche, le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD, opposition) y voit une "manoeuvre", destiné à créer "la diversion".

Le Front des forces socialistes (FFS, opposition) a indiqué pour sa part que cette mesure "peut être perçue comme un signal positif" mais le projet d'élaboration d'une nouvelle loi intitulée loi anti-terroriste "engendre l'inquiétude et le soupçon".

La secrétaire générale du parti des travailleurs (PT, trotskiste) Louisa Hanoune a estimé de son côté que les mesures annoncées jeudi par le Conseil des ministres, notamment la levée de l'état d'urgence et l'ouverture des médias publics, étaient "très positives".

"Nous avons toujours milité pour la poursuite de la lutte contre le terrorisme (...) qui n'est pas en contradiction avec le droit de s'exprimer, de manifester", a-t-elle précisé à la radio publique francophone Chaine III.

Le président Bouteflika a chargé jeudi le gouvernement d'élaborer des "textes appropriés qui permettront à l'Etat de poursuivre la lutte anti-terroriste jusqu'à son aboutissement".

Le parti islamiste d'El Islah (réforme) a invité pour sa part le pouvoir à "définir clairement ses positions en fixant des délais précis pour la levée de l'état d'urgence", selon l'agence de presse APS.

La levée de l'état d'urgence était l'une des demandes de l'opposition et de la société civile qui se sont regroupées en une Nouvelle Coordination et ont annoncé une marche à Alger pour le 12 février en faveur d'"un changement du système", malgré son interdiction annoncée par les autorités.

Outre la levée de l'Etat d'urgence, M. Bouteflika a demandé que les médias audiovisuels assurent équitablement la couverture des activités des partis et des organisations nationales légalisés.

(©AFP / 05 février 2011 13h01)
avatar
Abdel_hak

Messages : 118
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Levée de l'état d'urgence en Algérie: réactions mitigées des partis

Message par Abdel_hak le Lun 7 Fév - 13:24


Ceci implique moins de barrage de contrôle, plus de liberté d'expres​sion(partis politique, presse, télé, associations ect ...)

est ce que les Algériens sont vraiment prêts (intellectuellement parlant) à entamer cette nouvelle phase de notre histoire contemporaine ?

que pensez vous ?
avatar
Abdel_hak

Messages : 118
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Levée de l'état d'urgence en Algérie: réactions mitigées des partis

Message par Dziri le Lun 7 Fév - 13:42

j'adhère totalement a la position du FFS , cela peut etre considérer comme point positive et peut permettre a l'opposition de se structurer et de s'affirmer concrètement dans seine politique
néanmoins si cette lois anti terroriste permettra au pouvoir d'avoir les meme droits d'interventions , cela nous ramene au point de départ , c'est à dire unétat d'alerte non officiel !!! et pire encore ça sera encore plus difficile de mettre fin a cet état d'alerte virtuel

d'autre part je trouve la postions des autres parti , la pseudo alliance présidentielle qui sont tout le d'accord avec sa FakhamatouHo , et qui onty sacrifié leurs presence politique pour Fakhamatouho
ainsi celle de RCD l'oppostion pour l'opposition ...
je trouve leurs positions scandaleuses !!!


avatar
Dziri

Messages : 22
Date d'inscription : 04/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Levée de l'état d'urgence en Algérie: réactions mitigées des partis

Message par Abdel_hak le Lun 7 Fév - 13:48

mais fakhamatouho, ne se présentera pas (enfin nous espérons) aux élections de 2012 !!

Donc le problème d'aujourd'hui c'est de trouver une alternative à bouteflika !!!

et parmi ceux qu'on connait (entre saadi, ouyahiya ect) moi perso je ne vois pas un homme capable de gérer un pays et un peuple comme le notre !!

peut être ouyahya mais bon on verra !!!
avatar
Abdel_hak

Messages : 118
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Levée de l'état d'urgence en Algérie: réactions mitigées des partis

Message par Dziri le Lun 7 Fév - 13:58

Abdel_hak a écrit:mais fakhamatouho, ne se présentera pas (enfin nous espérons) aux élections de 2012 !!
Donc le problème d'aujourd'hui c'est de trouver une alternative à bouteflika !!!
et parmi ceux qu'on connait (entre saadi, ouyahiya ect) moi perso je ne vois pas un homme capable de gérer un pays et un peuple comme le notre !!
peut être ouyahya mais bon on verra !!!

l'état d'alerte n'avantage pas uniquement le présidant mais tout le système Wink
avatar
Dziri

Messages : 22
Date d'inscription : 04/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Levée de l'état d'urgence en Algérie: réactions mitigées des partis

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum